02.1
23

Encore quelques images de l’International Blues Challenge 2023 …

by Fred ·

Une place en finale à l’Orpheum Theatre pour le duo White Feet – Nasser Ben Dadoo et une trentaine de minutes de showcase au Hard Rock Café pour les jeunes de The International Crossroads Project méritaient bien un petit teaser de plus … Voilà qui est fait ! Encore bravo et merci aux deux formations qui représentaient France Blues cette année à l’International Blues Challenge.

Vous pouvez revivre l’International Blues Challenge 2023 et le périple En Terre de Blues qui l’a accompagné en lisant le récit complet de la quinzaine sur Zicazic

 

No Comments »Filed under: Les News |
01.27
23

Quelques images de l’International Blues Challenge 2023

by Fred ·

Comment résister au plaisir de vous présenter un petit teaser sur lequel vous pourrez juger par vous-même de l’atmosphère qui règne autour des groupes présentés par France Blues à l’International Blues Challenge 2023 … La jeunesse de The International Crossroads Project qui après avoir joué à Radio Memphis et à la Stax Music Academy se produira aujourd’hui dans le cadre du Youth Showcase … L’expérience et le talent de Nasser Ben Dadoo White Feet qui tentera ce soir de s’extraire des demi-finales pour, peut-être, rejoindre demain le top du top à L’Orpheum pour la grande finale … Du bonheur à l’état brut !

No Comments »Filed under: Les News |
01.27
23

Le Duo français en demi-finale à l’International Blues Challenge 2023 …

by Fred ·

Au terme de deux quarts de finale très disputés, White Feet Nasser Ben Dadoo & Matthieu Tomi, le solo-duo représentant France Blues à l’International Blues Challenge s’offre dès demain une demi-finale … 

Malheureusement, nous amis présentés par Toulouse Blues Society, Doc Lou & The Roosters, s’arrêtent aux portes de la demi-finale malgré un parcours très convaincant !  

No Comments »Filed under: Les News |
01.24
23

La Voix du Blues tire sa révérence ..

by Fred ·

C’est avec beaucoup d’émotion et après 25 ans d’organisation de soirées, concerts et festivals avec le Avignon Blues Festival puis le Blues Rock Festival de Chateaurenard que l’association « LA VOIX DU BLUES » s’arrête et met fin à ses activités.

L’équipe avait envie de vous offrir le documentaire « LA VOIX DU BLUES – Retour sur 22 ans de festival » réalisé par Tibo Degraeuwe, partenaire vidéo de Ti and Bo – Turning Image and Blues Organisation qui a été présenté pour la première fois en ouverture de la toute dernière soirée du 20 janvier dernier.

Ce documentaire retrace l’épopée de l’association fondée par son président Michel Laporte de 1998 jusqu’à aujourd’hui. Le dernier souhait de l’équipe serait que ce documentaire soit vu de tous et que le public qui a suivi le festival et apporté son soutien indéfectible depuis le début puisse (re)découvrir les artistes qui ont fait la renommée de cette magnifique organisation !

No Comments »Filed under: Les News |
01.18
23

Le Cahors Blues Festival perd une de ses plus fidèles bénévoles …

by Fred ·

C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris la disparition de Denise Bariviera, un des piliers incontournables de l’équipe du Cahors Blues Festival qu’elle faisait rayonner depuis des années par sa gentillesse, son dévouement, sa joie de vivre et sa bonne humeur. Véritable passionnée de blues appréciée par les artistes, par les bénévoles et par les festivaliers, Denise avait été surnommée « Mamy Blues » par ses amis qui n’oublieront jamais ses grands éclats de rires, ses petits mots réconfortants et le traditionnel FéneBlues qu’elle leur offrait chaque année lors d’un grand moment de convivialité.

France Blues adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à tous les amis du Cahors Blues Festival.

1 Comment »Filed under: Les News |
01.8
23

BLACK LEGENDS : une fresque musicale à découvrir jusqu’au 26 mars à Bobino…

by Fred ·

Envie d’évasion ? Besoin de vous reconnecter à la vie en musique ? Black Legends vous offre un shoot salvateur de bonnes vibrations soul, gospel, motown, disco, funk, hip hop et R&B…

Sur scène, les artistes retracent un siècle de musique afro-américaine à travers 37 tableaux mythiques qui résonnent avec l’Histoire. De Cab Calloway à Beyonce, en passant par Ray Charles, Otis Redding, Tina Turner, Aretha Franklin et Withney Houston. Les tableaux s’enchaînent à un rythme fou, dans un tourbillon de 200 costumes. Les 6 musiciens sont en transe, les 14 chanteurs dansent de toute leur âme… Et le public est possédé par le groove. Parce que c’est ça, l’âge d’or de la Soul Music. Du concentré d’énergie !

Black Legends est le plus bel hommage à la musique afro-américaine, un hymne à l’amour et à la différence. Prenez votre billet pour le Soul Train live…

La silhouette d’un esclave apparaît sur le tristement célèbre Code noir, qui, en 1685, donnait tous les droits aux propriétaires blancs occidentaux. L’homme se déploie à partir du sol, se lève, retombe… Pour, quelques instants plus tard, devenir l’un des premiers danseurs du Cotton Club, ouvert à Harlem en 1920

Ainsi s’ouvre Black Legends, grande fresque musicale qui, en 36 tableaux, retrace presque un siècle de la musique afro-américaine : du Cotton Club, donc, à l’élection de Barack Obama en passant par l’avant-guerre et la lutte pour les droits civiques.

Pour cette revue musicale destinée à tous les publics, 20 chanteurs, danseurs et musiciens s’activent sur un plateau où les instruments résonnent live : guitare, basse, batterie et cuivres. On s’émeut à l’écoute de  » Strange Fruit », « A Change is Gonna Come » ou « Free », on danse sur « ABC », « Crazy in Love », le disco et le hip hop. Au fil des tableaux, on suit la lutte pour l’émancipation des Noirs américains, la violente absurdité de la ségrégation, la lutte pour les droits civiques, l’affirmative action et un espoir qui se concrétise enfin avec l’élection de Barack Obama, sans pour autant, hélas, occulter le racisme systémique américain.

En une heure trente, tous les grands noms de la musique noire américaine répondent présents, incarnés par des chanteurs et danseurs de haute voltige. Les costumes, les décors et le son épousent toutes les époques.

Renseignement et réservations sur https://bobino.fr/event-pro/black-legends/

 

No Comments »Filed under: Les News |
01.6
23

« Emmett Till, le visage d’une révolution » au cinéma le 8 février …

by Fred ·

Le 8 février prochain sortira, dans les salles de cinéma françaises, le film « Emmett Till, le visage d’une révolution », retraçant l’histoire dramatique de ce jeune garçon noir de 14 ans, atrocement mutilé et assassiné en 1955 parce qu’il aurait sifflé une femme blanche dans une épicerie de Money, dans le Mississippi.

Les faits se sont déroulés non loin de la Tallahatchie River, au Nord de Greenwood, à une dizaine de kilomètres de la tombe officielle de Robert Johnson et le corps du jeune homme a été retrouvé à une trentaine de kilomètres de là, dans le Black Bayou, à Glendora, la ville natale de Sonny Boy Williamson II (Aleck Miller), où un musée dédié au jeune homme et aux droits civiques est aujourd’hui établi sous le nom d’E.T.H.I.C (Emmett Till Historic Intrepid Center).

Ces deux lieux sont particulièrement chargés d’histoire et si les ruines de la Bryant Grocery sont aujourd’hui dissimulées par une palissade et qu’un panneau, régulièrement détérioré ou même détruit, il est relativement aisé de se rendre au pont désaffecté qui surplombe le Black Bayou, quand bien même il est envahi par les ronces et par une végétation abondante. L’accès sous le pont est pour sa part bien plus compliqué en raison de la boue très présente et d’une faune peu rassurante.

L’histoire d’Emmett Till a bien évidemment été inscrite dans le mouvement des droits civiques souvent été évoquée sous différentes formes artistiques. On citera par exemple des poèmes d’Aimé Césaire (1660) et de David Diop (1973), la chanson « The Death of Emmett Till » de Bob Dylan (1962) reprise ensuite par Joan Baez, ou encore des chansons de Kanye West (« Through the Wire » – 2004), Emmylou Harris (« My Name Is Emmett Till » – 2011), Melody Gardot (« Preacherman » – 2015) ou encore Eric Bibb (« Emmett’s Ghost » – 2021). Le rappeur français Lhomé a enregistré un superbe hommage à Emmett Till en 2012 (https://youtu.be/r6e1sBz-m_4). Arnaud Floch a publié en 2019 chez Sarbacane une très belle Bande Dessinée, « Emmett Till – Derniers jours d’une courte vie ».

Un tronçon de la fameuse Route 49 entre Clarksdale et Glendora porte aujourd’hui le nom d’Emmett Till et l’école élémentaire de Chicago où le jeune garçon était élève porte aujourd’hui son nom. Votée en 2022, la loi fédérale américaine interdisant le lynchage se nomme Emmett Till Antilynching Act …

Enfin, le Musée Européen du Blues à Châtres-sur-Cher présente dans sa section dédiée aux Droits Civiques des documents relatifs à l’histoire d’Emmett Till.

Emmett Till, le visage d’une révolution
De Chinonye Chukwu
Le 8 février 2023 en salle / 2h 12min / Biopic, Drame

Synopsis
D’après une histoire vraie.

Jeune veuve élevant seule son fils de 14 ans, Mamie Till-Mobley est aussi l’unique femme noire travaillant pour la US Air Force à Chicago. Quand Emmett est assassiné parce qu’il aurait sifflé une femme blanche dans le Mississippi de 1955, Mamie bouscule les consciences en insistant, lors des obsèques, pour que le cercueil de son fils reste ouvert et que l’opinion publique comprenne l’horreur qu’il a subie. Un geste fort pour refuser l’oppression et la haine. Elle cède également au magazine Jet les droits exclusifs de publication des photos de son fils mutilé, si bien que le monde entier s’émeut de ce lynchage particulièrement atroce.

Avec courage, Mamie Till s’engage dans le mouvement des droits civiques et devient une militante active pour la NAACP, principale organisation de défense des Afro-Américains, réclamant davantage de justice sociale et d’accès à l’éducation pour la communauté noire.

No Comments »Filed under: Les News |
12.31
22

The International Crossroads Project confirme avec un deuxième clip !

by Fred ·

La création de THE INTERNATIONAL CROSSROADS PROJECT a été possible grâce à l’action combinée de Pinetop Perkins Foundation, de l’European Blues Union et de France Blues qui ont favorisé la coopération de jeunes musiciens lors du Pinetop Perkins Workshop à Clarksdale, Mississippi, en juin 2022 …

Le groupe est composé de

Chant : Alyssa Galvan
Guitare et chant : Valentin Vasseur
Basse : Matéo Perfetti
Harmonica : Mighty Michael
Batterie : Paige O’Rourke

Après nous avoir dévoilé leur premier clip début novembre, ils nous livrent pour la fin de l’année leur propre vision de « I Don’t Know What You’ve Got », un morceau écrit par Don Covay et rendu populaire par Little Richard, dont Don Covay était le chauffeur, en 1966.

THE INTERNATIONAL CROSSROADS PROJECT sera à Memphis à la mi-janvier pour la finalisation et l’enregistrement de ses premières compositions et participera le 27 janvier au Youth Showcase de l’International Blues Challenge. On pourra les retrouver ensuite en Europe cet été pour des concerts et des festivals.

En attendant, n’hésitez pas à vous rendre sur leur chaine Youtube et/ou à leur donner un petit coup de pouce en participant à leur cagnotte en ligne

No Comments »Filed under: Les News |
12.23
22

France Blues vous souhaite …

by Fred ·

Toute l’équipe vous donne rendez-vous dès le mois de janvier pour une année exceptionnelle avec au programme des premiers mois de l’année : 

  • Participation à l’International Blues Challenge à Memphis du 24 au 28 janvier
  • Inauguration du Blues Hall Of Fame Français à La Maison du Blues les 31 mars et 1er avril
  • Organisation du Challenge Blues Français à Talant (Dijon Métropole) le 7 avril
  • Participation à l’European Blues Challenge à Chorzòw (Pologne) du 1er au 3 juin

et beaucoup d’autres événements à venir …

No Comments »Filed under: Les News |
12.16
22

Blues Magazine #107 en kiosque le 15 décembre !

by Fred ·

Magazine trimestriel du Blues en France, d’un format pratique (16 cm X 24 cm), le magazine comporte 96 pages. Tout en couleur et abondamment illustré de photographies, le magazine vous fait revivre les concerts des artistes en tournée en France, vous replonge périodiquement dans l’histoire et les racines de la musique BLUES, sans oublier bien entendu de vous parler des dernières nouveautés du BLUES.

Au sommaire du N° 107

– Les interviews de Philippe Boyer, Delgres, Christone Kingfish Ingram, Little Odetta, Ivy Ford, Jerome Pietri, Thomas Kahn, Paci Blues Band …

– Les comptes rendus de concerts et de festivals de Blues Roots Festival, Tremplin Blues sur Seine, Nuit du Blues de Sens, Blues en Chenin, Gartempe Blues Festival, Leman Blues Festival, Festival Blues de Cahors, Blues in Haut Anjou, Blues des Deux Rivières

– La saga Fred McDowell

– La deuxième partie du dossier La Marque Imperial

– et les rubriques habituelles : Chroniques CD, DVD, Livres, l’Harmonica de Jean-Marc, la batterie de Been’s, le steel des autres, la Lettre et l’Esprit et Surfin’ Blues

Renseignements et abonnements sur www.bluesmagazine.net

No Comments »Filed under: Les News |